Du Webdoc aux narrations hybrides et interactives

 

Du Webdoc aux narrations hybrides et interactives - Fabrique de récits interactifs

La formation se déroule à Marseille les 9, 10, 16, 17 et 30 novembre, 1er décembre 2017  (soit 6 jours de formation).

Au total, l’action représente 42h de formation (hors temps de travail en autonomie). 

Possibilité de prise en charge (AFDAS, Uniformation) dans le cadre de la formation professionnelle. 

 

 


Approches et expérimentations documentaires

« Toute frontière est poreuse »

La formation se déroule à Marseille du 10 au 14 juillet 2017 (soit 5 jours).
Au total, l’action représente 25h de formation (hors temps de projections et de réalisation en autonomie). 
Possibilité de prise en charge (AFDAS, Uniformation) dans le cadre de la formation professionnelle. 


Stage de pratique sonore

 

L’usage du son est multiple, que ce soit dans les pratiques documentaires ou en fiction, pour l'image ou en radio, il occupe une place de choix pour faire résonner une situation, une réalité, mais aussi un point de vue et un choix artistique.

Riche de potentialité, le son peut à la fois être parole, paysage, musique, lieu, personnage, espace... : du cinéma sans les yeux, où les images s'inventent de façon aussi réelle que sur un écran.

Ce stage de pratique sonore est une occasion d’approcher les enjeux et les techniques de la création sonore, tel qu'elle se présente de le cadre de la création radiophonique. 

Il permettra d’expérimenter concrètement, à travers des exercices pratiques, toutes les étapes d’une création sonore et ainsi de s’initier aux techniques du son tout en questionnant les choix narratifs et esthétiques, les cadres de diffusion et les positionnements créatifs face au logiciel de montage.

Il comprendra différentes étapes :

  • initiation au son,
  • initiation au logiciel pas à pas,
  • appropriation du montage numérique à travers la pratique guidée d’un montage sonore.

Date limite d’inscription : 25 octobre 2016

Nombre de participants limité à 8 personnes

Information et contact : 04 91 24 89 71 / mail


Approches et expérimentations documentaires

La formation se déroule à Marseille du 13 au 17 juillet 2016 (soit 5 jours).
Au total, l’action représente 25h de formation (hors temps de projections).


Regard singulier sur la vie et sur le monde, le documentaire interroge les représentations du réel par le sujet qu’il aborde mais aussi et plus profondément par son écriture même. Ce stage est une occasion de découvrir ou de mieux connaître le cinéma documentaire contemporain dans ses diverses formes et écritures.
Cette formation aura lieu mi-juillet, moment où se tient à Marseille le FID, festival international de cinéma, car c’est un moment privilégié pour traiter certains enjeux autour de quelques films sélectionnés de la programmation du festival.
 
A travers les apports des intervenants extérieurs ainsi que les compétences des salariés de l’association, nous explorerons et expérimenterons ensemble différentes approches et dispositifs utilisés par le documentaire de création pour aborder des sujets et des enjeux contemporains. Comment le documentaire arrive à faire écho à ce qui se passe aujourd’hui ? Comment les formes convergent vers une possibilité de témoigner du contemporain ?

Renseignements et inscriptions
Tél : 04 91 24 89 71
contact@peuple-culture-marseille.org
Date limite : 21/06/16.

Une formation Peuple & Culture Marseille en partenariat avec Le FIDmarseille.


 


Stage de pratique sonore

L’usage du son dans les pratiques documentaires est multiple, il occupe une place de choix pour faire résonner une situation, une réalité, mais aussi un point de vue et un choix artistique.

Riche de potentialité, le son peut à la fois être parole, paysage, musique, lieu, personnage, espace... : du cinéma sans les yeux, où les images s'inventent de façon aussi réelle que sur un écran.

Ce stage de pratique sonore est une occasion d’approcher les enjeux et les techniques de la création sonore documentaire.

De l’enregistrement au montage, il permettra d’expérimenter concrètement, à travers des exercices pratiques, toutes les étapes d’une création sonore et ainsi de s’initier aux techniques du son tout en questionnant les choix narratifs et esthétiques, les cadres de diffusion et les positionnements créatifs face au logiciel de montage.

Il comprendra différentes étapes :

  • initiation au son,
  • appropriation des bases techniques de prise de son à partir d’une situation d’enregistrement de voix,
  • appropriation du montage numérique à travers la pratique guidée d’un montage sonore.

Date limite d’inscription : 15 décembre 2015

Nombre de participants limité à 8 personnes

Information et contact : 04 91 24 89 71 / mail


 


Approches et expérimentations documentaires

Formation de pratique et de médiation documentaire

En s'appuyant sur la programmation du FID Marseille, cette formation de cinq jours associe pratique, projections, analyse de film et étude de différentes stratégies d’approche documentaire.

Il proposera 3 points d'entrée :
      l’observation distanciée,
      le corps mis en jeu,
      la parole filmée.

La formation privilégie le dialogue et le travail par groupe, en alternant mise en situation, analyse filmique et travaux pratiques de réalisation. (Aucune connaissance technique préalable n’est nécessaire pour participer à cette formation).

Renseignements et inscriptions
Tél : 04 91 24 89 71
contact@peuple-culture-marseille.org
Date limite : 15/06/15.


 


Stage de pratique sonore

L’usage du son dans les pratiques documentaires est multiple, il occupe une place de choix pour faire résonner une situation, une réalité, mais aussi un point de vue et un choix artistique.

Riche de potentialité, le son peut à la fois être parole, paysage, musique, lieu, personnage, espace... : du cinéma sans les yeux, où les images s'inventent de façon aussi réelle que sur un écran.

Ce stage de pratique sonore est une occasion d’approcher les enjeux et les techniques de la création sonore documentaire.

De l’enregistrement au montage, il permettra d’expérimenter concrètement, à travers des exercices pratiques, toutes les étapes d’une création sonore et ainsi de s’initier aux techniques du son tout en questionnant les choix narratifs et esthétiques, les cadres de diffusion et les positionnements créatifs face au logiciel de montage.

Il comprendra différentes étapes :

  • initiation au son,
  • appropriation des bases techniques de prise de son à partir d’une situation d’enregistrement de voix,
  • appropriation du montage numérique à travers la pratique guidée d’un montage sonore.

Date limite d’inscription : 13 février 2015

Nombre de participants limité à 8 personnes

Information et contact : 04 91 24 89 71 / mail


Ecritures numériques [pratiques d’ateliers d’écritures et de cartographies participatives]

Le numérique modifie notre façon d’appréhender le monde. Les outils et techniques digitales ouvrent de nouveaux possibles. Il s’agit d’en découvrir les usages, d’en construire le devenir et de s’en emparer pour en faire un outil d’émancipation. Le partage et la collaboration qui sont au cœur des pratiques numériques doivent servir à développer l’autonomie de pensée, la culture collective et permettre d’accéder à toutes les formes de réflexion et de recherche.

La culture numérique (virtuel, interaction, hypertexte) et ses outils renouvellent les pratiques créatives. Dans le cadre des ateliers, il s’agit d’en déployer les potentialités en termes de nouveaux rapports à la lecture, à l’écriture et à l’image : le passage d’un langage ou média à un autre et l’alliance de plusieurs médias favorisant des expressions diversifiées et des hybridations, la culture du lien et de la mise en relation, le lien entre écriture et publication.

Dans ce contexte, cette formation proposera sur 2 journées d’explorer des ateliers créatifs avec l’objectif de réfléchir à la fois

  • aux aspects ludiques et pédagogiques liés aux pratiques d’ateliers d’écriture numériques et de cartographies participatives.
  • aux enjeux liés au numérique comme outil de création, d’échange et d’apprentissage.

Cette formation s’adresse aux animateurs, médiateurs, documentalistes, éducateurs, enseignants, salariés d’associations culturelles qui développent, ou souhaitent développer, une pratique dans le domaine du numérique mettant en jeu la langue, l’écriture, ou une pratique collaborative autour d’un territoire donné ainsi qu’aux professionnels du livre et de la lecture souhaitant approfondir une réflexion autour du numérique et de l’évolution des pratiques de lecture et d’écriture.

Date limite d’inscription : 13 septembre 2014

Nombre de participants limité à 12  personnes

Information et contact : 04 91 24 89 71 / mail


 


Points d’entrée dans le cinéma documentaire

Regard singulier sur la vie et sur le monde, le cinéma documentaire interroge les représentations du réel par les sujets qu’il aborde mais aussi, et plus profondément, par son écriture même. Depuis une dizaine d’années, le documentaire de création est de plus en plus traversé par des formes plastiques qui recourent à une diversité de matériaux filmiques et brouillent les frontières entre les disciplines.  

En s’appuyant sur la programmation du FID Marseille, ce stage a pour objet de favoriser l’appropriation de films documentaires de création à partir de trois points d’entrée : l’exposition de l’intime, l’utilisation de l’archive et les formes hors-normes . Et ainsi de relier l’analyse des films avec les pratiques de programmation et d’animation de séances des participants.
 

 


ATELIER GRUNDTVIG L’action culturelle dans le processus de lutte contre l’illettrisme : enjeux, pratiques, partenariats

Comment action culturelle et lutte contre l’illettrisme se conjuguent-ils dans les différents pays d’Europe ? Quels sont les contextes, comment l’approche culturelle est-elle prise en compte dans les dispositifs (cadres institutionnels, politiques publiques) et dans les programmes de formation ? Quels sont les acteurs en présence et comment coopèrent-ils ? Quelles formes d’actions culturelles sont particulièrement adaptées pour enrichir les programmes de formation et appuyer le parcours des apprenants ?

Le séminaire de formation aura pour objectif de prendre la mesure du rôle et de la place de l’action culturelle dans le processus de formation des personnes illettrées en confrontant les cadres de travail, les traditions culturelles, les pratiques mises en œuvre dans les différents pays d’Europe. A partir de ces éléments et en tenant compte d’enjeux à la fois diversifiés et communs, il proposera d’approfondir 2 aspects :

- les formes de coopération et de partenariat entre formateurs et acteurs culturels,

- les formes d’actions culturelles (disciplines artistiques, types de pratique) permettant d’apporter une dimension supplémentaire aux programmes et pédagogies de formation en littératie. 

Lire les documents de synthèse et comptes rendus 

Séance d'échanges et de confrontation des expériences CAPS et Initiales 
Table ronde Plurilinguisme , cultures et identités 
Intervention L'apport des pratiques culturelles en formation d'adultes peu scolarisés


Grille de synthèse Freins et leviers de l'action culturelle dans le processus de lutte contre l'illettrisme
Grundtvig workshop methodology template - Grille…se en anglais.pdf


 


GRUNDTVIG WORKSHOP Cultural action in fighting illiteracy : challenges, partnerships, practices

How are cultural action and the fight for literacy related in the various European countries ? What are the different contexts, how are cultural approaches taken into account in training programs, institutional framework and public policy ? Who are the actors and how do they cooperate? What forms of cultural activities are most adapted to enrich training programs and to support learners throughout their training ?

The workshop’s objective is to evaluate the role and the place of cultural action in the process of training of illiterate persons by confronting working environments, cultural traditions and practices implemented in the various countries of Europe.

Based on these elements and the participants' diverse and common objectifs, we suggest to focus on 2 aspects:

  • forms of cooperation and partnership between trainers and cultural actors,
  • forms of cultural activities (artistic disciplines, types of practice) that may bring an additional dimension to the programs and the pedagogy of literacy training.

Synthesis documents : 

 

Aller en haut