Chargement Rendez-vous

« Tous les Rendez-vous

Ecrire avec… le poète Loïc Demey

14 octobre de 18h30 à 20h30

Cette fois la venue du poète Loïc Demey à bel et bien lieu, et un atelier tout public se déroulera le mercredi 12 octobre de 18h30 à 20h30.

« Écrire faux pour s’écrire vrai, se raconter ou se cacher derrière les mots. Durant cet atelier, nous partirons à la rencontre d’auteurs et de textes qui manipulent, renouvellent et secouent la langue. Pour, parmi les chemins explorés et les écritures inventives, imaginer sa propre voie. « 

Celui-ci aura lieu dans la Grande Annexe, rendez-vous dans la cantine pour celleux qui ne connaissent pas !

En parallèle, deux autres ateliers auront lieu dans la semaine, l’un, parent-enfant et l’autre avec un public allophone avec l’association A voix Haute.

Une restitution des travaux se déroulera le samedi 14 octobre, au centre social Velten.

Son écriture:

On se sent transporté dans une sérénade qui se devine tout en manques et en images rêveuses. Ses poèmes portent en eux la fragilité de l’instant éphémère, et, de format court, ils se lisent le temps d’une expiration et ont le goût du murmure à l’oreille.

  À son propos: 

Né en 1977 en Lorraine, Loïc Demey vit près de Metz, en tant que professeur d’Education Physique et Sportive. S’inspirant des univers poétiques et musicaux, il aime bousculer la langue afin de la mettre au service du récit.

Son premier livre, Je, d’un accident ou d’amour (Cheyne éditeur) a remporté le Prix Révélation Poésie de la Société des Gens de Lettres en 2014.

 Ses œuvres :

  • Lao du placard, (Editions Cheyne), 2021
  • Aux amours, (éditions Buchet Chastel), 2021.
  •  La Leçon du sourire, (Editions Cheyne), 2020.
  •  D’un cœur léger : carnet retrouvé du Dormeur du val, (Editions Cheyne), 2017
  • Je, d’un accident ou d’amour est son premier livre (Editions Cheyne), 2014.

Les rumeurs sont pareilles à des voitures de course ou à des tempêtes de sable.
Elles se déplacent plus rapidement que les autres paroles.
Chacun promet de ne rien répéter mais personne ne parvient à faire un noeud à sa langue.
Si bien que mon secret à toute vitesse s’est ébruité.
À l’école, tous ont su que j’étais un enfant du placard.                                                    

 

Extrait de Lao du placard, (Editions Cheyne), 2021.

 

 

Aller en haut