Projections

Contre-pouvoirs


jeudi 10 décembre 2015 - 19h30
Cinéma le Gyptis

Dans le cadre de l'évènement Une semaine avec ... Mustapha Benfodil,

Projection en avant-première du film

Contre-pouvoirs de Malek Bensmaïl
(Algérie – Documentaire – 2015 – 97’) / Sortie en salle le 27 janvier 2016

En présence du réalisateur et de Mustapha Benfodil
Une discussion suivra la projection

Une soirée initiée par Peuple & Culture Marseille en partenariat avec Le Cinéma le Gyptis et le journal le Ravi

plein tarif : 5,5 € / tarif réduit : 4,5 € (étudiants, chômeurs, moins de 20 ans, RSA, retraités)
tarif de groupe : 3,5 € / séances jeune public et famille : 2,5 € / abonnement dix séances : 35 €

 


 

 


Abrités depuis la décennie noire des années 90, au sein de la Maison de la Presse, les journalistes du quotidien El Watan attendent la livraison de leurs nouveaux locaux, symbole de leur indépendance. El Watan est le plus grand quotidien algérien et francophone, fondé en 1990 par une équipe de journalistes issus d’El Moudjahid, l’unique journal du pouvoir depuis la guerre d’Algérie. 

Malek Bensmaïl a décidé d’installer sa caméra au moment où Le Président Bouteflika brigue un quatrième mandat.

Contre-pouvoirs montre le travail journalistique au quotidien, prend le temps d’observer la construction de la pensée, d’examiner les réflexions et met en lumière le concept du contre-pouvoir, à la fois comme enjeu de liberté et de démocratie.

La question de la langue est au cœur du film. « La problématique de la langue en Algérie est bien visible dans l’ensemble de mes films. De tout temps, elle a été l’instrument et l’objet de controverses politiques. El Watan est francophone et assume l’héritage de cette langue. Autre question de départ: la langue française est-elle devenue un enjeu de contre-pouvoir en Algérie? »

Né à Constantine (Algérie) en 1966, Malek Bensmaïl s’est consacré, après des études de cinéma, à la réalisation de documentaires dont les sujets sont toujours liés à l’histoire de son pays. Ses films ont reçu des prix dans de nombreux festivals. Aliénations (2004) lui a valu le Library Award (Cinéma du réel) et le Prix Magnolia du Festival de Shanghai. La Chine est encore loin (2010) a remporté le Grand Prix du Dokfilmfestival (Munich) et le Prix du Jury au Festival des 3 Continents (Nantes). Viennent ensuite Guerres secrètes du FLN en 2011, 1962 de l’Algérie française à l’Algérie algérienne en 2012.

Ecrivain et journaliste algérien, Mustapha Benfodil a publié trois romans : Zarta (ed. Barzakh, Alger, 2000), Les Bavardages du Seul (Barzakh, 2003) et Archéologie du chaos (amoureux) (Barzakh, 2007 ; Al Dante 2012). Il est également l’auteur d’une quinzaine de textes dramatiques de théâtre dont End/igné (Le point de vue de la mort / Al dante), et d’un recueil poétique Cocktail Kafkaïne. En tant que journaliste, il écrit également régulièrement pour le quotidien algérien El Watan.

A noter

Dans le cadre du cycle "Résistances" Aflam vous propose :

Les 18 Fugitives
Un film d'Amer Shomali et Paul Cowan

Synopsis : En 1987, dans le petit village de Beit Sahour, avoir des vaches a pu signifier, pour les Palestiniens occupés, avoir la mainmise sur leurs propres moyens de subsistance, ne plus dépendre de la production israélienne pour fonctionner. Le film raconte cette histoire de résistance pacifique organisée de l'intérieur et qui mènera à une autre forme de désobéissance civile : la grève des impôts durant la première Intifada.

La BA : https://www.youtube.com/watch?v=ec_hPlxVQZE

Jeudi 10 Décembre à 9h30 (groupes et scolaires), 14h(groupes et scolaires)

Renseignements : 04 91 47 73 94
Réservation obligatoire pour les groupes par mail à adresser à médiation@aflam.fr
Entrée libre dans la limite des places disponibles