Formation

Points d'entrée dans le cinéma documentaire


Du mardi 1er juillet 2014
Au vendredi 4 juillet 2014
Peuple et Culture Marseille

Regard singulier sur la vie et sur le monde, le cinéma documentaire interroge les représentations du réel par les sujets qu’il aborde mais aussi, et plus profondément, par son écriture même. Depuis une dizaine d’années, le documentaire de création est de plus en plus traversé par des formes plastiques qui recourent à une diversité de matériaux filmiques et brouillent les frontières entre les disciplines.  

En s’appuyant sur la programmation du FID Marseille, ce stage a pour objet de favoriser l’appropriation de films documentaires de création à partir de trois points d’entrée : l’exposition de l’intime, l’utilisation de l’archive et les formes hors-normes . Et ainsi de relier l’analyse des films avec les pratiques de programmation et d’animation de séances des participants.
 

 


Objectifs

  • Approfondir la connaissance des formes contemporaines du cinéma documentaire de création.
  • Susciter l’appropriation des films et construire des points d’entrée pour programmer et animer des séances de projection publique
  • Acquérir des outils conceptuels et pratiques pour développer des pratiques de médiation du cinéma documentaire.
Démarche et contenus 
 
Chacune des 4 journées du stage comprend :
- un temps collectif autour d’un des 3 axes abordés,
- un temps consacré à la découverte de la programmation du FID Marseille (films vus en commun et films librement choisis).
 
Trois axes au cœur du cinéma documentaire de création
- L’exposition de l’intime : les images familiales, les histoires avec petit h.
- L’utilisation des images d’archives : resémantisation par la sonorisation et le montage.
- L’approche poétique : les films hors-normes et les formes expérimentales.
Travail sur les formes narratives en lien avec les choix esthétiques des œuvres. 
Comment la littérature, la performance ou les œuvres transmédia influencent le documentaire contemporain : le traitement filmique, de l’espace-temps et le rapport au spectateur. 
 
Appréhender les films en lien avec la médiation et l’animation de séances
Chaque séance thématique s’appuie sur un travail spécifique mené par les participants à partir d’un ou deux films documentaires sélectionnés dans la programmation et en lien direct avec nos axes d’analyse. Elles permettront d’explorer les différentes approches et dispositifs utilisés par le cinéma documentaire de création pour aborder des sujets et enjeux contemporains. 
A travers des mises en situation et des récits d’expérience, les approches des films seront reliées avec les pratiques de médiation et/ou d’accompagnement de séances des participants.

Formateur Andrès Jaschek, chargé des ateliers audiovisuels et de la médiation cinéma au sein de l'association, réalisateur documentaire 
et des intervenants ponctuels (en cours)

A qui s'adresse le stage ?  Il est proposé à toute personne amenée à organiser des séances de cinéma (programmateurs, animateurs, médiateurs culturels, bibliothécaires, enseignants...).  Un groupe de 12 participants est prévu. 

 

Dates Mardi 1/07 à 14h au vendredi 4/07 à 13h. (18h de formation)

Frais de participation
- Inscription en formation continue : 600 € (prise en charge possible par l’organisme de formation (AFDAS, Uniformation, AGEFOS) dans le cadre du DIF ou du Plan de formation.
Nous appeler pour plus d’informations 04 91 24 89 71 
 
- Inscription sans prise en charge : 150 € + Adhésion Peuple & Culture Marseille : 5 €
 
Ce tarif comprend : - les frais de formation,  - le PASS pour le FID.
 
Pour les personnes n’habitant pas à Marseille, possibilité d’hébergement aux Amies du foyer (en centre ville de Marseille) en chambre individuelle (20 € par nuitée).
Possibilité de prolonger l’hébergement avant et/ou après le stage (même tarif). 
 
Renseignements et inscriptions / Tél : 04 91 24 89 71  Date limite : 18/06/14.
Le programme définitif sera adressé aux inscrits avant le démarrage du stage. La tenue du stage sera confirmée le 16 juin si le nombre d’inscrits est suffisant.