? Jeremy Gravayat La rencontre /? Kent MacKenzie The Exiles

Résidence de création cinématographique

Atlas, fragments de récits du monde


lundi 2 avril 2012 - 19h00
Le point de bascule

Dans le cadre de la Biennale des écritures du réel / Le temps des amateurs

Au programme :

19h Récits collectés par l’Atelier documentaire mis en lecture par le Cabinet des lecteurs

21h Projection The Exiles de Kent Mackenzie (USA, 1961, 75 min)

Entrée libre  – Adhésion Point de Bascule : 3€

Repas possible sur place


 


Invité en résidence par Peuple & Culture Marseille, le cinéaste Jérémy Gravayat a accompagné un groupe dans une démarche documentaire proche de la sienne. 

Pour partager ses recherches et proposer un processus collectif qui puisse aussi nourrir ses propres questionnements.

Approcher le travail documentaire par le recueil de récits mettant en voix une expérience du déplacement. 

Accompagner les mots des autres, interroger la place de la parole et de l’écoute, approcher ce qui construit un récit de vie, et le travail d'agencement qu'il suppose, dans des parcours circulant entre réalité et imaginaire.

En première partie de soirée, les fragments de récits collectés donnent lieux à différentes formes de restitution : images projetées, montage sonore et lectures portées par les voix adoptives du Cabinet des lecteurs.

Puis place aux images : projection de cinéma en écho aux questions soulevées par cette expérience collective.

The Exiles de Kent Mackenzie (USA, 1961, 75 min)

The Exiles nous plonge dans une nuit d’ivresse, de danse, de flirts et de musique, au cœur de la communauté amérindienne de Bunker Hill à Los Angeles. En filigrane, s’enchevêtrent les monologues intérieurs des personnages, fruit d’entretiens réalisés avec les comédiens non professionnels. Cette longue dérive nocturne en noir et blanc fait émerger une société américaine sixties où se côtoient rêve de consommation, culture rock et processus d’acculturation des minorités.   


La soirée en image