Evénements

Parcours dans l'oeuvre de Nicolas Humbert et Werner Penzel


Du vendredi 7 novembre 2008 - 18h30
Au dimanche 9 novembre 2008
Le Polygone Etoilé

L’intégralité - ou presque - des œuvres de Nicolas Humbert, et celles de son alter ego Werner Penzel, tel est le programme proposé par Peuple & Culture Marseille à l’occasion du Mois du documentaire, en présence de Nicolas Humbert.

Artistes allemands pluridisciplinaires, fondateurs en 1987 de la maison de production CineNomad, basée à Munich (Allemagne), Nicolas Humbert et Werner Penzel travaillent sur différents registres cinématographiques : portraits, films expérimentaux, installations, ciné- poèmes, récit de voyage, cinéma direct ou encore documentaires musicaux. Soit autant d’explorations nomades, d’hybridations libérées de toutes contraintes formelles ou esthétiques, de modes de créations qui résistent à la monotonie et au formatage de notre quotidien visuel et sonore.


 


Nicolas Humbert

Né en 1958, Nicolas Humbert écrit très tôt et réalise des images et des films en Super-8 influencés par le mouvement Surréaliste. De 1982 à 1987, il étudie le cinéma à la School for Film à Munich. A quelques exceptions près, il réalise tous ses films avec Werner Penzel. Leurs travaux ont été récompensés dans de nombreux festivals.

vendredi 7 novembre 18h30 Middle of the Moment de Nicolas Humbert et Werner Penzel (1995, 80 mn)

Poème cinématographique, Middle of the Moment est le résultat d'un voyage de deux ans, passé en compagnie des artistes du Cirque O, de nomades touaregs et du poète américain Robert Lax. Avec les moyens du cinéma, une expérience en sons et en images du nomadisme sous différentes formes, mise en musique par Fred Frith.

21h30 Wolfsgrub - Portrait of my Mother de Nicolas Humbert (1985, 70 mn)

Wolfsgrub est une petite demeure aux pieds du Wallberg dans la vallée de Tegernsee, dans les Alpes bavaroises. "Wolfsgrub – portrait de ma mère" est une quête des racines du fils d'Eva, le cinéaste Nicolas Humbert. Eva raconte son enfance dans l'Allemagne pré-hitlérienne et sa jeunesse retirée, protégée par sa mère. Son récit dévoile par fragments la conception de la vie de cette femme indépendante et, avec elle, toute une époque.

samedi 8 novembre 18h Brother Yusef de Nicolas Humbert et Werner Penzel (2004, 52 mn)

Une boîte aux lettres dans la forêt hivernale, au bord d’une route étroite, au milieu de nulle part. C’est là qu’habite le musicient de jazz Yusef Lateef, seul avec ses instruments, coupé du monde. Il évoque ses souvenirs avec John Coltrane et Dizzy Gillespie. Ce portrait filmé respecte totalement l’être qu’ils filment, avec un mélange de distance paisible et de sensibilité.

21h Step across the Border de Nicolas Humbert et Werner Penzel (1990, 90 mn)

Documentaire sur Fred Frith, né en 1949 en Angleterre, musicien avant-gardiste issu de la musique pop, toujours à la recherche de nouveaux sons, de nouvelles musiques qui transgressent les frontières et les classifications. Dans ce film, deux formes d’expression artistique s’entrecroisent : musique improvisée et cinéma direct.

dimanche 9 novembre 15h Vagabonding Images de Nicolas Humbert (1998, 45 mn)

Tourné sur une période de sept ans, inspiré par les techniques du collage surréaliste et la forme du Haiku japonais, ce film prend la forme d’un rêve.

17h Lucie et maintenant de Simone Fürbringer, N. Humbert, et W. Penzel (2007, 85 mn)

En 1982, l’écrivain argentin Julio Cortázar et sa femme Carol Dunlop entreprennent un voyage Paris-Marseille par l’autoroute - et ses aires de repos - en fixant des règles du jeu très précises. Au lieu des 7 heures habituelles, leur voyage dura 33 jours. En 2007, Océane Madelaine et Jocelyn Bonnerave décident d’entreprendre ce voyage à leur tour. Retour sur un récit poétique.