Rencontre littéraire

Gérard Noiret


samedi 4 février 2006 - 15h00
Cup of tea

"Amour, maisons, travaux, quand

tout fera parole

l'étymologie

ne viendra pas des langues mortes"

(Chatila, 1986)

Invité de Peuple et Culture, son passage exceptionnel à Marseille sera l’occasion d’une rencontre avec un écrivain tous terrains, attaché à la qualité textuelle autant qu’à sa mise en voix.

Deux temps de rencontre

Atelier d’écriture à 15h

Lecture rencontre à 18h30

 


Dire les gens, raconter des vies, une ville de banlieue à l’articulation du 20ème et du 21ème siècle, se tenir tout près des évènements minuscules mais essentiels, coller au vrai avec des mots de tous les jours mais dans des formes inédites et exigeantes, tel est son vaste et durable projet poétique quels que soient les genres vers lesquels il se tourne (roman, théâtre, essai, poésie, dans une dimension moderne de l’épique). Son œuvre tire sa singularité de sa pluralité, travail minutieux d’assemblages qui joue avec le temps et la multitude des voix en marge, pour dessiner une fresque sociale faite de confluences où les humeurs circulent et font corps. Le vrai sujet en est le temps, le monde qui se transforme et que la parole matérialise, révélant l’humaine condition de devoir parler, avec des mots pour savoir que le temps passe ; des mots pour se dire hommes, “ pris dans les choses ” mais pas choses. 



 

Gérard Noiret est né en 1948. Il a travaillé en usine avant de devenir animateur en banlieue à partir de 1972. Entré au comité de rédaction de la revue Esprit dès 1978, puis à la Quinzaine Littéraire et à Europe, il a toujours mené de front ses activités socioculturelles et littéraires, tout en se présentant volontiers comme un écrivain autodidacte advenu grâce à l’éducation populaire. Prix Tzara, Prix des Découvreurs, il fut membre de l’académie Mallarmé et dirigea une collection de poésie aux Editions Maurice Nadeau. Ses articles critiques paraissent dans de nombreuses revues et journaux (La PolygrapheAction PoétiquePoésie 1/ VagabondagesL’HumanitéRévolution) et il collabore régulièrement à des émissions sur France Culture et France Inter. Il anime de nombreux ateliers d’écriture, lit et met en scène ses textes et ceux des autres, dont André Frénaud.

 

Bibliographie

Le pain aux alouettes, Temps actuels, 1982

Chatila, Actes Sud, 1986

Je ne mange pas de ce pain là, poésies contre le racisme (anthologie), Messidor, 1987

Le commun des mortels, Actes Sud, 1990

Chroniques d’inquiétude, Actes Sud, 1994

Tags, Maurice Nadeau, 1994

Toutes voix confondues, Maurice Nadeau, 1998

Polyptique de la dame à la glycine, Actes Sud, 2000

Pris dans les choses (1985- 2002), Obsidiane, 2003

Maelo, L’Idée bleue, 2005