Projections

Solstice #2


vendredi 21 décembre 2012 - 19h00
Le Polygone Etoilé

Belle soirée de courts métrages pour petits et grands

En simultané, deux programmations de courts métrages par un groupe de spectateurs programmateurs de Peuple et Culture Marseille, pour les enfants et les adultes. 

 

Accueil/apéro à 19 h 

Début des projections  à 19 h30.

De 19 h30 à 20 h30 : Projection enfants et projections adultes

-De 20 h30 à 21 h45 : Pause repas

De 21 h45 à 0h00 environ : suite de projections pour adultes.

 

 



Au programme de la soirée :

Mon petit frère de la lune Frédéric Philibert (2008, 6')

Une petite fille essaie de comprendre pourquoi son petit frère autiste n'est pas vraiment comme les autres enfants.

Copacabana Beach Vivian Ostrovsky (1982, 10')

Scènes quotidiennes sur la plage de Copacabana. Le physique comme culture et la forme comme recherche. En sous-titre, le football et Carmen Miranda. Travail de caméra et de montage sur les rythmes, attitudes et lumières des tropiques.

La sole, entre l'eau et le sable Angèle Chiodo (2011, 15')

La Sole est asymétrique. Une équipe de chercheurs a récemment tenté d'expliquer cette énigme de l'Évolution. Ce documentaire est le récit de leurs aventures.

L'accordeur Olivier Treiner (2010, 13'30)

Adrien est un jeune pianiste prodige. Il s'est effondré psychologiquement après avoir échoué à un concours de renom et travaille désormais comme accordeur de piano. Comme remède à cette vie, il s'invente un masque d'aveugle pour pénétrer l'intimité de ses clients. Cet artifice permet à Adrien de reprendre goût à la musique. Mais à force de voir des choses qu'il ne deouit pas voir, Adrien se trouve pris à son propre piège quand ce mensonge le conduit à être le témoin d'un meurtre.

Barres Luc Moullet (1983, 15')

L'évolution de la fraude et de sa répression dans le métro parisien

Foutaises Jean Pierre Jeunet (1989, 7'18 ')

Tout ce que j'aime. Tout ce que je n'aime pas.'

Il était une fois l'huile Vincent Paronnaud alias Winshluss (2010, 15')

Dans le garage d'une maison tranquille, deux enfants fouillent les étagères et renversent par mégarde un bidon d'huile. Une goutte tombe à terre et se métamorphose en Goutix, la mascotte officielle des huiles Méroll, friture et moteur, emmenant les marmots faire un voyage merveilleux dans l'usine en question.

Regards libres Romain Delange (2005, 11'20) Des enfants observent, commentent et critiquent un tableau.

7h57 am-pm Simon Lelouch (2009, 11' )

Le 25 mai 2009, Renaud Capuçon a tenu à participer à ce film en interprétant sur la ligne 6 du métro parisien "La mélodie" de Gluck sur un Guarmerius de 1737 surnommé "le vicomte de Panette". Deux jours plus tard, sa prestation au théâtre des Champs Elysées affichait complet.

Trois secondes et demie Edouard Beaucamp (2012 24')

Un grand-père accueille son petit fils le temps d'un court séjour, celui de la condifence.

Sous le bleu David Oelhoffen (2004, 21)

Un homme veut convaincre un jeune mécanicien de lui vendre son bleu de travail pour une soirée déguisée.

Les volets Lyèce Boukhitine (2005, 12'20)

Lors d'un tournage, les volets clos d'une maison défigurent le cadre du réalisateur. Jeanne, la régisseuse, est chargée d'aller les ouvrir.

Ménage Pierre Salvadori (1992 12')

Blanche est une "maniaque" du ménage. Colette, après avoir passé une nuit blanche très mouvementée, lui rend visite ...

Pour les petits : 

Partir Joanna Lurie (2012, 3')

La vie de deux personnages qui se suivent au delà des murs.

Babioles Matray (2010, 4'45)

Perdu dans une décharge, cherchant un peu d'attention des humains, Petit Lapin tente de rejoindre la ville avec son nouveau compagnon Petit Indien.

Carnavallée Aline Ahond (1998, 4'28)

Un char de carnaval offre une multitude de scènes variées et insolites.

Une histoire vertébrale Jeremy Clapin (2004 9')

Un homme, seul, avec sa particularité physique : celle d'avoir la tête basculée en avant, le regard vers le sol. Difficile de rencontrer la voisine avec pareil handicap et pourtant

Fables en délire : la poule, l'éléphant et le serpent Fabrice Luang-Vija (2011, 4'50)

Prenez trois animaux de la ferme, de la jungle et du desert. Mettez-les ensemble. Vous obtiendrez des fables savoureuses, pleines d'action et de délire.

Le loup blanc Pierre-Luc Granjon (2006, 8'10)

Dans un village en lisière de la forêt, un enfant réussit à apprivoiser un loup pour en faire sa monture. Son frère et lui sont ravis, mais un jour, pour nourrir la famille, le père ramène de la chasse un gibier plus gros que d'habitude, le loup blanc.

Le pont Vincent Bierrewaerts (2007, 12'40)

Un homme et son fils vivent au sommet d'un pic escarpé, totalement coupés du monde extérieur : le père a veillé à tenir son fils éloigné des réalités de l'humanité. Mais une nuit, l'enfant aperçoit, en bas de la falaise, une ville dont les lumières brillent.

Mon petit frère de la lune Frédéric Philibert (2008, 6' )

Une petite fille essaie de comprendre pourquoi son petit frère autiste n'est pas vraiment comme les autres enfants.

Tout le monde dit je t'aime Cécile Ducrocq (2010, 6')

Marion quatorze ans, vient de recevoir un mot d'amour de son copain. Elle demande l'avis de sa meilleure amie, Joséphine. Les deux jeunes filles ne sont pas d'accord quant à l'interprétation du mot "Je t'aime".