Quel cinéma ?


Des films qui nous regardent.

Le cinéma du réel nous intéresse comme usage du monde mais aussi pour ses écritures qui sans cesse renouvellent les modes de représentation et questionnent les frontières entre fiction et documentaire.

Il est ce reflet éclaté du monde susceptible d’extraire de la profusion d'images celles qui résistent, celles qui révèlent. Dans un univers saturé et occupé par l'actualité "globale", le cinéma du réel offre d’autres temporalités et des modes de réception différents.  Il propose des formes singulières qui portent la trace de leur trajet.

Ce cinéma ouvre un large champ de réception qui touche à la fois à l'intime et à l'universel, agit à l'articulation entre sensible et savoir, convoque plaisir et émotions, questionnement sur soi et sur le monde, contribue à l'expression de la parole et à la pensée critique.

Sans s’appuyer sur une ligne éditoriale prédéterminée, les films que nous défendons et souhaitons partager mettent en avant un point de vue et le regard d'un auteur. Ils ne nous disent pas sans cesse ce que l’on doit comprendre exactement et quand, mais laissent un libre champ de réception et d’appréhension aux spectateurs - connaisseurs, curieux de passage ou fervents amateurs - et font la part belle au songe et à l’imaginaire.