Résidence de création cinématographique 


Projet de résidence pour interroger les écritures documentaires.

Chaque résidence met en lien un cinéaste, les adhérents de l'association et des jeunes adultes interrogeant leur parcours.
Les questionnements artistiques d'un cinéaste  sont ainsi partagés dans un processus collectif avec un ou des groupes qui pourront en retour nourrir son travail.
 

2011/ 2012 Atlas, agencements de fragments du monde / résidence de  Jérémy Gravayat 
 

L’accueil du cinéaste Jérémy Gravayat à partir de novembre 2011 a inauguré pour Peuple et Culture Marseille une première résidence d’écriture et de création cinématographique.

Dans la continuité de ses films précédents (fictions, documentaires, essais) centrés sur les réalités de l’exil contemporain, Jérémy Gravayat travaille à l’écriture de son prochain long-métrage de fiction, Atlas.

Nous l’avions rencontré au FID Marseille à l’occasion de la projection de son film Les hommes debout. De cette rencontre est né un désir partagé : pour Jérémy Gravayat, d’inventer un processus qui s’appuie sur l’étude documentaire de terrain comme un temps préparatoire à l’écriture fictionnelle ; pour Peuple & Culture Marseille, d’être partie prenante d’un processus de création engageant le travail d’un artiste et la pratique d’amateurs dans une aventure collective.  

Au programme de cette résidence :

  • un atelier de réalisation, Portraits en trajectoires, avec un groupe de jeunes adultes suivis par la Mission local de Marseille,
  • un atelier documentaire, Fragments de récits du monde,  avec des adhérents de l'association qui s’appuiera sur des projections-rencontres dans des lieux où Peuple & Culture Marseille intervient et sur la collecte de récits d’usagers de ces lieux.

Filmographie : Les hommes debout (2010, 75’), Vivre ici (2008, 60’), Occupés (2007, 40’), L’Europe après la pluie (2006, 40’), La nuit venue (2003, 25’), Un autre jour sur la plage (2002, 20’), La rencontre (20’, 2001).

Jérémy Gravayat est également co-directeur artistique du festival Les inattendus à Lyon et membre du collectif Dérives.

Visionner des films de Jérémy Gravayat

L’Europe après la pluie (2006)

Un autre jour sur la plage (2002) 

 

Fragments de récits du monde / Atelier documentaire

Avec un groupe d'adhérents 
 
(recherches personnelles et rendez-vous collectifs tous les 15 jours de novembre 2011 à mars 2012)
 
L’atelier documentaire est lié au projet Atlas tout en ayant son cheminement propre. Un espace pour partager les recherches de Jérémy Gravayat et engager un processus collectif qui puisse aussi, en retour, nourrir le travail du cinéaste. Approcher la démarche documentaire par une série d’enregistrements de récits. Interroger la place de la parole et de l’écoute, la façon dont la voix peut mettre en mots un parcours, la construction de tout type de récit de vie, entre réalité et imaginaire.
 
 
Portraits en trajectoires 
 
Avec un groupe de jeunes suivis par la Mission locale de Marseille  
 
- écriture, tournage et montage, en 15 séances, de début novembre à mi-décembre 2011-
 
Il y a le parcours, qui nécessite de se demander ce qui nous a mené jusque là. Il y a la situation, qui impliquerait que l'on puisse dire où l'on est, et pourquoi. Il y a l'orientation, qui nous proposerait d’aller quelque part. En partant de quelques phrases empruntées au monde du travail, aller voir du coté du cinéma, comment mettre en image et en sons des parcours individuels et partagés. L’atelier a donnélieu à un court-métrage collectif diffusé publiquement en janvier 2012.