Formation au son


L’usage du son dans les pratiques documentaires est multiple, du témoignage enregistré à l’art sonore.

Riche de potentialité, le son peut à la fois être parole, paysage, musique, lieu, personnage, espace... : du cinéma sans les yeux, où les images s'inventent de façon aussi réelle que sur un écran.

Dans les pratiques documentaires, le son a une place de choix pour faire résonner une situation, une réalité, mais aussi un point de vue, un choix artistique.

Il nous intéresse d'appréhender la diversité des approches, entre la démarche radiophonique d’un journaliste et celle d’un auteur sonore dont le statut reste encore aujourd’hui à définir. S’attarder sur le son est une façon de s’approprier un medium relativement accessible pour une pratique libérée de toute injonction à rentrer dans des cases.

Une proposition de pratique sonore animé par David Bouvard, céateur sonore.

Cette formation est construite en plusieurs sessions : initiation technique, enregistrements, derushage, montage ...